Les communicants

Sources : http://www.utopiales.org/fr  / http://www.noosfere.com/

Baryga

Philippe Baryga est maître de conférences en didactique de l’art à l’ESPÉ d‘Aquitaine. Sa conception de l’art comme un ensemble d’usages sociaux, où le spectateur est acteur, rejoint le principe de l’élève actif, fondateur de l’École moderne. Dans la ligne des écrits de Jean-Hubert Martin, il reconnaît aux élèves, dès le cycle 1, une expertise sur les œuvres et les démarches artistiques. Sa recherche sur les outils didactiques de l’Histoire des arts le fait intervenir à l’année dans des classes de cycle 2 et 3.

Il est par ailleurs artiste et expose régulièrement en France.

http://rubenshuis2book.blogspot.fr/

estelle.png

Estelle Blanquet est Maître de conférences en sciences de l'éducation à l'ESPE d'Aquitaine (Université de Bordeaux) et agrégée de physique, elle initie en particulier les futurs professeurs des écoles à la démarche d'investigation.

Ses recherches en didactique des sciences portent sur l'appropriation de critères de scientificité pour la science scolaire par les jeunes élèves de maternelle et leurs enseignants ainsi que sur les usages pédagogiques de la science-fiction.

Créatrice des Journées "Enseignement et science-fiction", elle est également co-organisatrice des Journées "Sciences et fictions" de Peyresq.


bore

Cécile Boré a d'abord étudié la traduction (Anglais-Allemand) et enseigné le Français Langue Etrangère au Royaume-Uni, puis s'est spécialisée dans l'utilisation des TICE en Didactique des Langues, obtenant le DESS Formateur-Concepteur Multimédia en Langues à l'Université Stendhal en 2000.

Alliant son expérience de la formation en entreprise et des langues de spécialités, c'est tout naturellement que ses pas l'ont dirigée vers un poste à l'IUT Bordeaux Montaigne, au département Métiers du Multimédia et de l'Internet où elle se consacre depuis 2003 à l'enseignement de l'anglais du numérique, du marketing et de la communication, ainsi qu'à l'accompagnement des étudiants dans leurs projets professionnels.


braquelaire

Achille Braquelaire est informaticien, professeur en informatique, et vice-président de la commission formation et vie universitaire de l’université de Bordeaux. Son travail porte sur les images numériques et les différents champs d’application de l’imagerie scientifique : médecine, géologie, archéologie.

Une approche scientifique pointue derrière laquelle se cache une vision artistique et créative car, on le sait moins mais Achille Braquelaire est aussi scénariste de BD.

En 1993, il rencontre Éric Corbeyran et ensemble ils vont écrire les scénarios de la série Imago Mundi, dont les héros sont justement des archéologues utilisant une technique révolutionnaire d'images numériques permettant de fouiller à distance des sites fragiles ou dangereux

Ils publieront ensuite La série Climax dérivée de la série Imago Mundi à l'occasion de l'année polaire internationale.

 

 X

Philippe Clermont est maître de conférences en langue et littératures françaises et docteur en littérature comparée. Il exerce à l'ESPE de l’Académie de Strasbourg (Université de Strasbourg).

Spécialiste de littérature de science-fiction et de littérature de jeunesse, il a publié notamment : Darwinisme et littérature de science-fiction (Paris, L’Harmattan, 2011).

 Par ailleurs, il a codirigé plusieurs ouvrages collectifs, en particulier : avec F. Berthelot, Colloque de Cerisy : « Science-fiction et imaginaires contemporains » (Paris, éd. Bragelonne, coll. « Essais », 2007) ; avec B. Benert, Contre l’innocence – Esthétique de l’engagement en littérature de jeunesse (Frankfurt-Berlin, Peter Lang, 2010) ; avec L. Bazin et D. Henky, Esthétiques de la distinction : gender et mauvais genres en littérature de jeunesse (Frankfurt-Berlin, Peter Lang, 2013) ; avec C. Allamel-Raffin et J.-L. Gangloff, Informaticiens et médecins dans la fiction contemporaine – Exploration 1 (Strasbourg, Néothèque, 2015).

 

 genefort

Laurent Genefort a commencé dès l’âge de vingt ans à publier des romans de science-fiction. Il est titulaire  d'une thèse de doctorat sur les livres-univers de la science-fiction.Auteur d’une quarantaine de romans de SF et de deux séries de fantasy, il exerce principalement dans le genre du space opera, avec notamment Arago (Grand prix de l’Imaginaire 1995), La Mécanique du Talion, Les Opéras de l’espace, Mémoria, et son cycle Omale qui compte quatre romans. Il a obtenu les plus grands prix littéraires, notamment avec son roman Points chauds. Il est également titulaire d’une thèse de littérature sur les livres-univers, et a participé à la création du jeu vidéo From Dust en 2011.

Son roman Lum'en et sa nouvelle Ethfrag sont désignée respectivement meilleur roman francophone et meilleure nouvelle francophone par le jury du grand prix de l'Imaginaire 2016.

http://www.omale.fr

meneg_1.png

Gilles Ménégaldo est Professeur émérite de littérature américaine et cinéma (à l’université de Poitiers) mais également le fondateur et l’ancien directeur de la filière Arts du spectacle et président d’honneur de la SERCIA Société d’Études et de Recherches sur le Cinéma Anglo-Saxon).  

Auteur de Dracula, la noirceur et la grâce (avec AM Paquet-Deyris) et de nombreux articles sur la littérature fantastique et la science-fiction anglo-saxonne, il écrit aussi sur le cinéma hollywoodien, notamment celui de Woody Allen.

 

 PICHOLL.png

Eric Picholle est physicien au CNRS, à Nice. Spécialiste d'optique non linéaire et quantique, il s'intéresse aussi aux mécanismes d'appropriation de concepts scientifiques dérangeants, entre science, fiction et transmission des savoirs.

 Auteur de nouvelles de hard science fiction pour adultes et pour la jeunesse, il a reçu avec Ugo Bellagamba le Grand Prix de l'imaginaire 2009 pour Solutions non satisfaisantes. Une anatomie de Robert Heinlein.

 

plantier.jpg

Sandra Plantier est PRAG de Géographie à l’ESPE de l’Académie de Nice, Université de Nice Sophia Antipolis. Ses thèmes de recherche et ses centres d’intérêt portent sur la question des représentations en géographie.

Elle s’investit plus particulièrement dans des projets portant sur le Développement Durable, mais aussi sur la Poésie ou la Science-Fiction.

 

pontillo_1.jpg

Arnaud Pontillo est professeur d'histoire-géographie au Lycée Eugène Ronceray, Bezons. Ses  orientations de recherches s’inscrivent en géo-histoire, plus particulièrement sur les représentations de l’espace durant l'époque moderne.

Au sein de ces classes, il  pratique la classe inversée et met en place des projets qui ont pour fondement la science-fiction et/ou pour objectif l'intégration du numérique au coeur de la classe.

 

queyssi

Laurent Queyssi est traducteur et scénariste de BD. Depuis 2006, il a publié quatre romans, sept bandes dessinées, un recueil de nouvelles et un essai. Ses textes de science-fiction ont été publiés dans la plupart des revues francophones.

Il est l'un des membres fondateurs et a appartenu au comité éditorial de la revue Angle Mort et tient la chronique « bédé/littérature » dans l’émission + ou - geek.

http://laurentqueyssi.fr/site/

quinche

Florence Quinche est philosophe de formation. Elle s'intéresse autant aux questions d'éthique des médias qu'à l'intégration des technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement, plus particulièrement aux usages pédagogiques des outils collaboratifs et interactifs: wikis, blogues, jeux vidéo, sites web, forums, réseaux sociaux

Ses axes de recherche portent notamment sur : les jeux vidéo et l'apprentissage, la cyberviolence, la robotique pédagogique.


Ruaud

André-François Ruaud publie son premier roman La Cité d’en haut, paru chez Mnémos, début 2006 après avoir publié quelques nouvelles dans diverses revues et anthologies. Il écrit également des livres pour la jeunesse et lorsqu'il prend sa casquette d'essayiste, il écrit sur les littératures policières et de l'imaginaire.

En octobre 2003 il devient directeur littéraire de la maison d'édition Les moutons électriques.

Blog d'André-François Ruaud

Site officiel des Moutons électriques

 st martin

Francis Saint-Martin est un expert en ce qui concerne les pulps et les comics. Collaborateur émérite et pillier de Scarce, il a livré des portraits et des bibliographies sur de nombreux artistes qui sont de tout premier ordre.

Parallèlement à cela, il a été édité dans plusieurs ouvrages dont un livre sur les Pulps, ainsi qu'un second sur Bob Morane.


tron

Daniel Tron est enseignant à l'université François Rabelais à Tours et auteur d'une thèse de doctorat Imaginaires paradoxaux : de la métalepse chez Philip K. Dick et Terry Gilliam.  Il co-organise les journées sciences et fictions de Peyresq.

Ses travaux portent sur la science-fiction littéraire et cinématographique, la traduction et plus particulièrement sur la manipulation du réel dans les récits de fiction ainsi que les enjeux esthétiques, philosophiques et idéologiques du brouillage médiatique des liens entre science(s), imaginaire(s) et réalité(s).

e
Personnes connectées : 1